Puisque l’on ne peut avoir les meilleurs,  il faut donc prendre les médiocres !

Le 5 juin 1722 meurt Joseph Kuhnau, Thomaskantor de l'église Saint-Thomas de Leipzig, à l'âge de 62 ans. Ce musicien aujourd'hui un peu oublié a pourtant fortement influencé la musique allemande. En plus de ses qualités musicales, c'était un juriste, un mathématicien et un spécialiste des langues anciennes. Le Kantor occupe une fonction prestigieuse qui existe depuis 1212 (1), il doit composer, diriger le fameux chœur composé alors de 54 garçons, et leur enseigner le latin. Il faut donc un homme tout aussi exceptionnel pour le remplacer. Le Conseil Municipal propose officiellement le poste à Telemann. Il n'y a pas photo: il a fait ses études universitaires à Leipzig, y a fondé un orchestre,

Critique de disque: Giovanni Bassano, "Ricercare per strumenti insieme"

Giovanni Bassano (1558 - 1617) Ricercare per strumenti insieme - La Guilde des Mercenaires - L’encelade - ECL1501 — ø 2016 Un véritable défi que d’enregistrer un disque de ricercar. Cet art de la diminution sur un cantus firmus - c’est-à-dire de la multiplication de notes entre des longues qui disent un thème musical en valeur lente - peut vite être d’un effet rébarbatif par la dispersion qu’il peut représenter à l’écoute. Le caractère lancinant du cantus firmus amplifiant parfois le phénomène. Mais ça, c’est si c’est mal fait ! Et dans cet enregistrement, c’est loin d’être le cas. La virtuosité des musiciens, mais surtout leur sens de la phrase musicale, les diverses couleurs instrumentales

Campra en live ou le monde à l'envers

Ce 16 juin 1750, la foule se presse à l’Opéra pour admirer la Camargo et le Grand Dupré, deux célébrités du siècle dans les Festes Vénitiennes d’André Campra, qui dirige cette œuvre depuis déjà 40 ans. Au parterre, une poignée de jeunes vénitiens ont payé 40 sous pour découvrir un opéra ballet à la française qui parle de leur pays. Dès le lever du rideau, un fou rire les prends et ne les quitte avant la fin du spectacle. La musique est jugée belle quoique "dans un goût antique" (dans le style de Lully), la "mélopée" (les récitatifs) désole nos vénitiens au point qu’ils se demandent si les chanteurs vont bien finir par se mettre à chanter. Ils admirent "l’obéissance et la promptitude du chang

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square